DEGAS : LA CHEVELURE

Degas va privilégier les pastels dans son œuvre, en particulier quand sa vue va commencer à baisser. Il créait des traits très épais (plus de deux millimètres d’épaisseur) pour redonner de la puissance et de l’éclat à ses couleurs.

LES HARMONIES IMPRESSIONNISTES

par Jean-Gabriel Causse

Harmonie LE BRAS GAUCHE

DEGAS N°55
DEGAS N°51
DEGAS N°54

Harmonie SOUS LA MAIN DROITE

DEGAS N°55
DEGAS N°52
DEGAS N°58

Harmonie À CÔTÉ DU COUDE GAUCHE

DEGAS N°51
DEGAS N°53
DEGAS N°55

Harmonie UNE SERVIETTE DE BAIN

DEGAS N°52
DEGAS N°54
DEGAS N°58

Harmonie EN ARRIÈRE-PLAN

DEGAS N°58
DEGAS N°55
DEGAS N°53

Harmonie SOUS L’ÉPAULE DROITE

DEGAS N°53
DEGAS N°56
DEGAS N°60

Harmonie CHEVELURE ET EPAULE

DEGAS N°51
DEGAS N°57
DEGAS N°60

Harmonie AU DESSUS DE LA TÊTE

DEGAS N°51
DEGAS N°58
DEGAS N°54

Harmonie EN ARRIÈRE-PLAN (BIS)

DEGAS N°51
DEGAS N°59
DEGAS N°55

Harmonie MAIN GAUCHE

DEGAS N°51
DEGAS N°60
DEGAS N°58

LES 100 COULEURS IMPRESSIONNISTES

Bacchante au bord de mer

La barque à Giverny

Femme à l’ombrelle

Baie du moulin Huet

jeunes filles au piano

La chevelure

Femme au jardin

BALLET

LONDRES, LE PARLEMENT

ta matete